Maison bio : comment savoir si son habitat respecte l’environnement ?

La définition de la maison bio varie en fonction des usagers. Certains souhaitent se créer un environnement intérieur sain, pour d’autres cela se passe beaucoup plus sur la structure extérieure et les matériaux de construction utilisés. Avoir une vision proche du concept de la durabilité de l’environnement est peut être celle qu’il faut adopter. Un mode de vie qui respecte la planète maintient et améliore la qualité des ressources naturelles propres à une maison bio. 

Si vous souhaitez opter pour un logement bio, il y a cinq critères majeurs à prendre en compte avant de vous lancer dans la construction ou la rénovation de votre habitat. 

Critère 1 : avoir un faible impact sur l’environnement

Le fait de construire une maison est déjà, en quelque sorte, un acte de destruction. La nature est dérangée car il faut défricher le terrain, peut être le remodeler s’il n’est pas plat, y creuser des trous pour les canalisations. Les matériaux naturels présents ici sont transformés.

Pour la construction écologique, l’impact de la pierre est minimisé. La conception d’une maison bio est consciente, pensée et les matériaux renouvelables sont privilégiés. Tout n’est pas sauvé malheureusement mais l’impact est tout de même grandement diminué. 

Critère 2 : faire des économies d’énergie

La construction n’est qu’une étape dans la transition vers une maison bio. Une fois bâtie, il va falloir l’habiter. La consommation d’énergie prend alors le relais. Il va bien falloir se chauffer, se laver avec de l’eau, se rafraîchir également, avoir accès à l’électricité et tout cela fait énormément de mal à l’environnement. 

De la cuisine, à la salle de bain, en passant par les chambres et le salon, la maison écologique se veut économe en terme d’énergies et de ressources naturelles. La récupération est au coeur du système. 

Critère 3 : la durabilité du bâtiment écologique

Si elle est bien construite, la maison bio aura une durée de vie conséquente. Il n’y aura donc pas besoin de solliciter à nouveau les ressources de l’environnement. Elle se suffit à elle-même et dure dans le temps. 

Les produits d’entretien naturels favorisent cette durabilité. Votre charmante maison en bois ou en tout autre matériaux responsable conserve son entretien bio. 

Critère 4 : l’importance de la non toxicité

Pour conserver sa maison bio dans les meilleures conditions pour sa santé et celle de ses proches, le zéro déchet est une attitude à adopter. Pensez également à votre bébé, il est essentiel qu’il grandisse dans un environnement sain. Les couches lavables ne suffisent pas. 

Pensez aux huiles essentielles pour nettoyer votre intérieur mais aussi soigner votre extérieur et notamment les plantes et les fleurs de votre jardin. 

Critère 5 : une maison bio où on s’y sent bien

La chose la plus importante dans une maison bio, c’est tout simplement de bien s’y sentir. L’épanouissement des habitants engendre la préservation de l’environnement. Il n’y a pas besoin d’en faire trop sans pour autant la négliger.

On prend le temps de faire des découvertes, de tester de nouveaux DIY. Parfois, les meilleures solutions sont à portée de main et se trouvent dans la nature, juste sous nos yeux. 

Prêt à nous dévoiler votre maison bio ? Toutes les astuces sont bonnes pour prendre de nouvelles habitudes bonnes pour la planète et l’environnement. 

Laisser un commentaire