Plan de maison écologique

La maison écologique s’inscrit dans une démarche bioclimatique. Elle a un style contemporain mais elle est composée de matériaux naturels et performants. Elle s’adresse à des propriétaires qui ont envie de réduire leur impact énergétique et qui veulent respecter au mieux la planète.

Les caractéristiques du plan de la maison écologique

La maison bioclimatique a pour objectif de réduire la consommation énergétique et l’empreinte carbone des habitants. Il est important de se lier à l’environnement. Le plan de la maison écologique doit déjà montrer une orientation propice aux apports solaires. On peut également y ajouter des panneaux solaires, en plus de nombreuses surfaces vitrées. Le bois est un matériau qui régule bien la température.

La forme de la construction a également son importance. En étant rectangulaire et compact, ce type d’habitation réduit les déperditions de chaleur. L’ossature en bois soutient l’intégralité de l’habitat, la façade sud est celle à privilégier pour apposer les vitres et autres sources de lumière naturelle. Il s’appelle le mur trombe. C’est une notion qui a été mise en œuvre par le professeur Félix Trombe, accompagné de l’architecte Jacques Michel, dans les années 1960. Il s’agit d’une façade « passive » qui optimise le chauffage solaire.

Pour le toit, deux pans de nature et de pentes différentes sont à prévoir. Celui situé au sud doit être très incliné afin de pouvoir accueillir des panneaux photovoltaïques. Il permet d’optimiser l’apport d’énergie. Le second pan, situé au Nord, a une pente plus faible mais végétalisée. Elle améliore l’isolation thermique de la maison écologique. A l’Ouest et au Sud, on retrouve des débords de toit qui servent de brise-soleil. Cet équipement protège les façades des températures chaudes estivales et font entrer les rayons du soleil, pour réchauffer en hiver.

Le plan de la maison éco, vu du sol

Il est recommandé de situer l’entrée sur le côté Est de la maison écologique. La cuisine ouverte se place au Sud. Ce coin cuisine traverse la maison d’Est en Ouest et peut donner sur des terrasses situées aux deux extrémités. Au moins, il est possible de profiter du soleil aussi bien au lever qu’au coucher. Sur la façade Sud, l’astuce à ajouter au plan est une serre qui apporte de la lumière à travers le mur trombe. Elle participe au chauffage en hiver et réduit considérablement le prix des factures.

Pour une atmosphère encore plus éco, on équipe l’intérieur d’un poêle à bois. Il chauffe l’intégralité de l’espace à vivre et complète l’apport en énergie. Cette chaleur se diffuse dans l’ensemble des pièces. Pour éviter la perte de cette chaleur, il est primordial que la façade Nord possède le moins d’ouvertures possibles. Si vous placez les baies vitrées en vis à vis, c’est à dire du côté Est et du côté Ouest, un apport solaire vous sera garanti ainsi qu’une ventilation naturelle.

En face de la porte d’entrée, il est tout à fait possible de créer un vestiaire afin de ranger les chaussures et autres vêtements. Il est collé à des sanitaires qui se veulent responsables et qui ne consomment pas énormément d’eau. La salle de bain, elle, est équipée de deux lavabos en vasques et une baignoire. Les chambres s’ouvrent sur le jardin, afin d’améliorer le sommeil des habitants.

Laisser un commentaire